Actualite Web Culture

VATICAN: SCANDALE, EXPLOITATIONS DES RELIGIEUSES, SERVANTES, DOMESTIQUES.

Written by kamite

On estime à près de 660.000 sœurs religieuses dans le monde reparties sur tous les continents, la plupart vivent au service des plus pauvres ou dans des communautés contemplatives, d’autres sont envoyées à Rome par leurs congrégations.

Ceci dit, qu’elles se mettent au service d’un ordre hiérarchique masculin, dans le plus grand secret, ces bonnes sœurs qui ont choisi de consacrer leurs vies à Dieu, se retrouvent dans une spirale aux limites de l’esclavagisme. Un fléau qui touche jusqu’à l’intérieur du Vatican.”Elles sont traitées comme des servantes, car elles ne partagent rien avec les cardinaux, ni avec les évêques  qui parlent de famille en évoquant ses religieuses” déclara une historienne très respectée en Italie.

De nombreuses religieuses travaillent sans compter leurs heures, en claire elles travaillent gratuitement, car il n’y a pas de conventions en titre pour ces-dernières. Et pour celles qui sont rémunérées en tant que professeurs dans les universités, le salaire est souvent moins que celui d’un homme d’église. Au delà des conditions du travail, c’est toute une vision de la place des femmes qu’il va falloir remettre en question. Dans l’ensemble, les évêques et les cardinaux vivent grâce aux travaux des religieuses, il faut noter, qu’elles font le ménage, cuisine, lavent et repassent même le linge des futurs prêtes. Psychologiquement parlant, les séminaristes apprennent à voir les religieuses comme des servantes, et oui, c’est la dure réalité. Il n’existe qu’une sorte de rapport de soumission en les évêques et les religieuses.”Cela fait longtemps que nous travaillons sur le dossier” a confié le Pape, mais les résultats se font attendre toujours.

Laissez un commentaire sur doingbuzz